Marie-Aude : “J’ai pu faire des shooting photos grâce à ma gueule !”

Peut-on rire du handicap ? Marie-Aude alias MAK, atteinte d’une maladie génétique, est persuadée que oui. À 36 ans, la jeune femme, travaillant à la SNCF, est également comédienne. Après avoir tourné dans deux films de Luc Besson, elle est actuellement sur les planches pour jouer sa pièce : “Comme tout le monde… À un poil près !”

Marie-Aude alias MAK est née comme tout le monde, différente… Enfin, à un poil près puisque sa différence est unique au monde ! Et être unique, elle adore ça.

J’ai toujours voulu faire partie des mannequins atypiques de chez Wanted. J’ai pu faire des shooting photos grâce à ma gueule ! J’ai pu tourner dans deux films de Luc Besson. Et aujourd’hui, j’ai compris que c’était la scène que j’aimais et que je voulais.

Si aujourd’hui, elle fait de sa différence une force, cela a été un travail de longue haleine. Dans son spectacle, MAK vous emmène dans son univers décalé. C’est un véritable show qui s’adresse à tout le monde, surtout celles et ceux qui se sentent différents et discriminés dit-elle.

Rencontre avec cette super comédienne…

 

Pour en savoir un peu plus…