VIDÉO. Richard : “Ça vaut le coup de se battre”

Cet article est réalisé en partenariat avec le site “Vivre avec la FPI” de Boehringer Ingelheim.

Richard Ferrand, 71 ans, a été diagnostiqué d’une fibrose pulmonaire idiopathique en 2016.

Diagnostiqué à 71 ans de la fibrose pulmonaire idiopathique, Richard perdait de jour en jour ses capacités respiratoires. Toutes les tâches simples du quotidien, comme monter un escalier ou porter quelque chose devenaient extrêmement difficiles.

Quand on arrive à l’oxygène, c’est quand même compliqué de vivre en permanence avec une bouteille, se déplacer avec.

En juin 2017, Richard a bénéficié d’une greffe qui lui a permis aujourd’hui, deux ans après, de retrouver une vie presque normale.

Je fais le travail que je faisais avant le diagnostic, avant les problèmes de ma fibrose pulmonaire idiopathique.

Pour Richard, le plus important est de garder un très bon moral et une bonne forme physique.

Aller dans des centres de réadaptation pulmonaire, c’est fondamental.
Il faut bouger, il faut sortir, il faut rencontrer du monde.

Richard a pu retenir de cette épreuve qu’il vaille le coup de se battre.

Quand on se bat, on a quand même beaucoup plus de chance de gagner !

Découvrez son témoignage ci-dessous : 

Plus d’informations sur le site Vivre avec la FPI

“Vivre avec la FPI” est un ensemble de solutions d’accompagnement et de ressources pour les patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique et leurs aidants.
Son objectif : apporter de l’information sur la maladie et sa prise en charge mais également des conseils pour le quotidien.