François : “L’amour m’a sauvé !”

Depuis plus de 35 ans, François et Françoise vivent le parfait amour, une vie calme, avant que le diagnostic tombe : François souffre d’un cancer du poumon. Françoise l’accompagnera et l’aidera plus que tout dans cette épreuve. L’amour est-il plus fort que la maladie ? 

François est sur son lieu de travail lorsqu’il se met à cracher du sang : le mouchoir blanc devient rouge. Dans son for intérieur, il n’a aucun doute:

« j’ai su tout de suite que c’était un cancer »

Malgré tout, il patientera plusieurs jours avant de prévenir sa femme : « je préférais attendre d’être certain, je savais bien qu’elle allait s’inquiéter ». Mais François continue de cracher du sang. En attendant que le diagnostic du médecin vienne valider son intuition, l’amour l’unissant à Françoise va être un pilier fondateur. 

« elle m’a donné l’énergie dont j’avais besoin »

François se souvient du moment où il s’est mis à pleurer dans la voiture alors qu’ils sortaient de chez le médecin : « mon épouse m’a dit qu’on allait s’en sortir. Vous savez, dans ces moments, le couple, c’est essentiel ».

capture-decran-2018-01-18-a-10-14-38

« C’est l’amour qui nous donne l’envie de s’en sortir dans ces situations ».

Le cancer laissera néanmoins quelques traces : « on a pris un coup de vieux avec cette maladie ». Puis au tour de Françoise d’ajouter : « nous n’avons pas ri pendant des mois, nous n’y arrivions pas ». Depuis que la maladie laisse la santé de François en paix, ils s’offrent des escapades en Finlande ou en Méditerranée, « tant que je suis avec mon épouse, peu m’importe la destination, je suis content de partir » ajoute François. Pour son époux, l’énergie de Françoise a largement participé à son rétablissement, « elle est dynamique, n’est-ce pas ? » questionnera faussement François, rieur.

Découvrez l’intégralité des témoignages de Françoise et François sur le site « Vivre Avec un cancer du poumon »