Chris : “1 femme sur 10 est touchée par l’endométriose”

Chrysoula Zacharopoulou est gynécologue-chirurgienne et spécialiste de l’endométriose à l’Hôpital d’Instruction des Armées Bégin. Docteur en Médecine, elle est également titulaire d’un doctorat-PhD sur l’endométriose. Très engagée, Chrysoula alias Chris est aujourd’hui Présidente de l’association Info Endométriose. 

L’endométriose affecte 180 millions de femmes dans le monde. Elle touche une femme sur dix. Pour Chris, l’endométriose ne doit pas être prise à la légère car cette maladie affecte la qualité de vie des patientes avec un impact psychologique, familial et socio-économique majeur. 

L’endométriose n’est pas une maladie rare ! C’est une pathologie qui reste néanmoins énigmatique pour les patientes comme pour les médecins qui devraient être davantage sensibilisés.

Chris a créé avec son amie Julie Gayet l’association Info-Endométriose. Elles ont lancé ensemble la première campagne nationale de sensibilisation à l’endométriose en France. Cette campagne est destinée à durer plusieurs années et a pour but de toucher toutes les personnes concernées par la maladie : les femmes, les jeunes filles, leur entourage, les médecins, les chercheurs, les entreprises… bref, la société dans son ensemble !

L’origine de mon engagement est une justice, une justice sociale. C’est une justice qui doit être égale ; la même pour les femmes et les hommes.

Pour Chris, l’endométriose est plus qu’un sujet de santé, c’est un sujet d’égalité.

L’endométriose est une maladie exclusivement féminine liée aux règles. Les règles sont encore un sujet tabou aujourd’hui.

Comme le dit la campagne : “les règles, c’est naturel, pas la douleur”

Rencontre avec une personne pleine d’énergie !

Le question/réponse de Chrysoula, écoutez !