Dyenn : “je suis une personne tatouée, bien élevée et je me sens bien dans ma peau !”

Dyenn est atteinte du syndrome de Poland, une maladie rare de naissance mais de cause inconnue. Il se caractérise en premier lieu par une aplasie unilatérale du grand pectoral, droit ou gauche, associée souvent à d’autres anomalies : fusion de deux doigts, doigts courts, ou doigt manquant, problèmes respiratoires et scolioses fréquentes…

À 27 ans aujourd’hui Dyenn est une jeune femme motivée et motivante. Fan incontestable de sport et de bien-être, elle est très active sur les réseaux et notamment sur Instagram, où elle diffuse conseils et astuces ! La particularité de la jolie jeune femme c’est le syndrome de Poland.

j’ai une petite main mais pour rien au monde je la changerai ! J’ai mon caractère et mes origines, mes expériences et mes souvenirs.

capture-decran-2018-02-27-a-5-49-41-pm

Ce syndrome, Dyenn en a fait une force, elle assume et poste des photos au naturel, très important pour elle, sur les réseaux. 

je suis touchée à la main, c’est une syndactylie – fusion des doigts – du côté gauche, avec une aplasie unilatérale du grand pectoral. Alors oui, je suis différente mais grâce à ça, j’ai appris à me battre pour ce que je veux.

capture-decran-2018-02-27-a-5-48-55-pm

Son naturel ça n’est pas sa communauté qui va s’en plaindre, bien au contraire, elle trouve cela rafraîchissant. Dans ses clichés elle apparaît sans mensonge, alors que sur les réseaux sociaux l’usage des filtres est quasi systématique, ces images sont très appréciées.

être vraie sur Instagram c’est une de mes valeurs. Bien sûr, je choisis les photos qui me plaisent le plus, mais ne perdez pas de vue que je suis comme vous.

La jeune femme a de nombreux rêves et projets à venir. Même si selon elle « la vie est loin d’être parfaite », Dyenn en apprécie chaque moment. Elle construit son quotidien étape par étape « pour que le lendemain soit meilleur que le jour précédent ». Chaque opportunité est saisie afin de, toujours, se fixer de nouveaux challenges !

capture-decran-2018-02-28-a-6-15-34-pm

N’oubliez-pas selon Dyenn : “Si je peux, TU PEUX”