Eva : “Lorsque la porte se referme, on est seul…”

C’est lorsque le diagnostic tombe et que la solitude s’empare d’Eva, 29 ans, qu’elle se décide à écrire. “Lorsque la porte se referme, on est seul,” c’est ce sentiment qui l’a poussé à se mettre à nu dans son livre “Silencieuse et puissante”.

Tout commence en 2015, lorsque Eva se réveille un matin avec une partie du corps totalement engourdie. Rien d’alarment pour Eva, qui pense à une mauvaise posture lors de sa nuit.

Après une longue période de tests et de traitements, Eva passe un mois en centre de rééducation. Une période très difficile, la maladie progresse et les douleurs se font plus présentes et plus vives, “j’avais l’impression d’avoir des fils barbelés dans la jambe.” Et les douleurs s’accompagnent de spasticités qui l’empêchent de bouger comme bon lui semble, “Parfois, on a du mal à me plier la jambe, tellement j’ai une grosse spasticité”.

Et puis vient le pronostic : Eva est atteinte de sclérose en plaques. Lorsque son neurologue lui annonce, elle se trouve dans une chambre d’hôpital.

Lorsque la porte se referme, on est seul…

et “seul on y arrive pas.” C’est à partir de ce moment qu’Eva se tourne vers l’écriture de son livre. Pour “changer les choses”, avec toujours cet objectif d’aider les autres, en commençant par sa famille.

Après de nombreux retours positifs Eva continue son combat contre sa maladie tout en aidant les autres. La moitié des fonds provenant de la vente du livre est dédiée à une association contre la sclérose en plaques.

Eva n’est pas prête de s’arrêter puisqu’elle a aussi ouvert une page Facebook pour témoigner de son parcours Sep mon Combat.