Avela & Rébecca : “Le diabète est une aventure, mais les aventures ce n’est pas toujours chouette !”

Leur histoire est tout sauf singulière. Avela et Rébecca se rencontrent au début des années 2000 au Cours Florent, célèbre école de Théâtre à Paris. Les deux comédiennes s’apprécient, jouent ensemble mais à la fin de la Classe Libre, elles se perdent de vue. Chacune continuant sa vie de comédienne de son côté.

Avela, la brune, devient maman d’un petit Lélio en 2006. Il est diagnostiqué diabétique de type 1 juste avant ses deux ans. Un bouleversement dans la vie de la famille qui s’agrandira en 2009 avec une petite Enora.
Rébecca, la blonde, met au monde une petite fille en 2009, Yaëlle. Quelques jours après la naissance de son petit frère, Noa, en 2011, les médecins diagnostiquent un diabète de type 1 chez Yaëlle. Elle vient d’avoir deux ans. « Le monde s’est écroulé », raconte Rebecca.

IMG_6075 IMG_6088

Avella et Rébecca vont se retrouver sur une page facebook. Celle de Chloé.S , une amie de Rébecca, créatrice culinaire de renom. Chloé Saada crée, entre autres, des gâteaux sans sucre et sans gluten. Idéal pour Lélio, le fils d’Avela, diabétique et intolérant au gluten.

« Un jour, je vois un post sur la page facebook de Chloé.S, signé ‘Avela’ », nous explique Rébecca, « elle disait que grâce à ces gâteaux, son fils avait pu avoir un anniversaire comme les autres. Je ne connaissais qu’une ‘Avela’, je l’ai donc contactée et c’était bien elle ! Ma copine du Cours Florent ».
Les deux jeunes femmes se revoient, se soutiennent, partagent leur quotidien.

De cette vie « compliquée », les deux comédiennes décident d’écrire une pièce de théâtre : « Le diabète c’est une aventure, mais les aventures ce n’est pas toujours chouette, sourit Avela, c’est ça qu’on raconte. On fait aussi ce spectacle pour dire que même avec la maladie, la vie continue. »

IMG_6063

« Les îles désertes » raconte l’histoire de Léa, jouée par Rébecca Stella, diagnostiquée diabétique à neuf ans.
« Que se passe-t-il dans la tête d’un enfant qui apprend qu’il a une maladie qui va le suivre toute sa vie ? On veut montrer son ressenti. Le diabète ne se voit pas mais c’est une maladie grave. Ce qui n’empêche pas de faire de super trucs ! La solidarité entre les enfants par exemple, c’est super chouette ! », explique Avela. « Toutes les scènes sont inspirées de notre vécu ».
Une pièce écrite à quatre mains donc par les deux mamans-comédiennes. Mise en scène par Avela Guilloux et Caroline Stella. « Les îles désertes » c’est aussi une histoire de famille et d’amitié ! Un engagement.

Une œuvre pour rire et comprendre un quotidien pas toujours simple. À voir (vite) au théâtre le Lucernaire, à Paris.