Marianne : “Nous avons suivi le chemin que Flo nous avait tracé : l’ o-p-t-i-m-i-s-m-e !”

Un accent chantant, un sourire permanent, et un regard pétillant.
Voici Marianne, 53 ans, à la tête de l’association FLO pour Florian Lymphome Optimisme.
Florian, c’est son fils aîné. Il a été emporté par un lymphome en juillet 2010, il avait 22 ans.
« Jusqu’au bout je pensais qu’il allait s’en sortir, nous explique Marianne, il avait un discours très optimiste ».

C’est justement pour perpétrer cet optimisme qu’elle crée avec son mari et son fils, Romain, l’association FLO : « Nous avons suivi le chemin que Flo nous avait tracé : l’ o-p-t-i-m-i-s-m-e ! » s’exclame Marianne.

IMG_4448

Florian a 21 ans, il est en école d’ingénieur quand les médecins diagnostiquent chez lui un lymphome.

C’est un lymphome non hodgkinien de type B agressif. « Il attaque sa première chimio le 24 décembre 2009 », se souvient Marianne. Mais malgré la combativité du jeune homme, les traitements ne fonctionnent pas assez bien.

« Il n’a jamais été en rémission », nous explique sa mère. Pendant les traitements, Marianne ne quitte pas son fils, soigné à l’institut Paoli-Calmettes à Marseille : « Les médecins ont été formidables, j’ai pu dormir à l’hôpital, et dès qu’ils pouvaient faire sortir Florian, ils le faisaient rentrer chez nous. »

Florian y a cru jusqu’au bout, il a passé ses diplômes pendant ses traitements. « Il était toujours très positif sur son état de santé quand il avait ses amis au téléphone », nous raconte Marianne en souriant.

IMG_4412 IMG_4414

Quand Florian est parti au début de l’été 2010, tous ont été surpris et peinés. Florian était fan de foot, surtout de l’OM.
En son honneur, ses amis organisent un tournoi de foot pendant le même été : « Ils voulaient trouver de l’argent pour acheter un bel olivier en souvenir de Flo », se souvient Marianne.

1600 euros sont récoltés mais le pépiniériste refuse de faire payer les jeunes. « On a donc planté l’olivier, chacun a mis un petit mot pour Flo au pied de l’arbre. Et puis on s’est retrouvé avec l’argent… Et là on s’est dit : ‘ on va monter une association ! ‘ ».

Voilà comment est née l’association FLO. Menée par la « famille FLO », entendez tous les bénévoles de l’association. Il faut voir la joie des jeunes de l’association quand ils croisent Marianne : Ils l’adorent !

IMG_4504 IMG_4514

Au quotidien, Marianne est assistante famille d’accueil. Plus qu’un métier, une vocation pour elle.
Marianne c’est une femme au grand cœur, comme nous n’avons pas l’occasion d’en rencontrer tous les jours. Son sourire vous égaye une journée.

Son fils, « Flo », est près d’elle chaque jour. Il lui donne la force d’avancer. Cette association c’est pour lui. Même si elle l’avoue : « Quand on perd un enfant, on ne guérit pas ». Mais il est possible de rester optimiste, il suffit de regarder Marianne !

IMG_4646