Danaë : “Ma maladie m’a aidé à repousser les limites de mon métier”

Danaë est psychologue clinicienne et patiente atteinte de connectivite mixte, c’est-à-dire un lupus érythémateux disséminé combiné avec une polyarthrite rhumatoïde. Rencontre avec cette jeune femme de 24 ans très engagée, qui nous livre sa vision de la maladie, son parcours et ses habitudes quotidiennes.

Danaë a été diagnostiquée pendant ses études, il y a quelques années. L’annonce de la maladie et les douleurs qui lui sont liées l’ont poussé à tester des méthodes psychocorporelles (hypnose, relaxation…). Une véritable révélation pour elle puisque cela lui a permis de réduire la douleur physique, ainsi que la prise de corticoïdes, que son corps ne tolérait pas.

La maladie a également eu des effets positifs pour Danaë : elle a décidé d’écouter davantage son corps, de s’accorder du temps pour prendre soin d’elle, mais surtout de s’investir au maximum dans son métier pour aider et offrir une meilleure expertise et un meilleur accompagnement à ses patientes, atteintes elle-aussi de diverses pathologies et de maladies auto-immunes. Une aide précieuse que Danaë compte bien continuer à apporter à ceux qui en ont besoin !

Regardez la vidéo…