VIDÉO. Fanny : “Avec Entrenoue, l’alopécie on y verra que du feu !”

Diagnostiquée d’un cancer du sein à 26 ans, Fanny subit les effets secondaires de la chimiothérapie… Elle décide alors de créer Entrenoue, une ligne de turbans bien pensés qui facilite la féminité pendant les traitements et permet de rester coquettes sans prise de tête.

À tout juste 26 ans, Fanny apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein invasif triple négatif de stade et de grade 3.

Après l’annonce de mon cancer, je suis entrée dans mon protocole de 16 chimiothérapies puis de 33 séances de rayons. Ma longue chevelure bouclée a décrété qu’elle ne ferait pas partie du voyage ! Grand bien lui fasse, j’ai décidé que, comme disait Nietzsche : l’indépendance, c’est le privilège des puissants !

Remplacer sa chevelure s’est finalement avéré un peu plus compliqué que prévu. Les alternatives à l’alopécie proposées comportaient toutes, selon Fanny, des inconvénients. C’est la raison pour laquelle elle a créé Entrenoue, une ligne de turbans bien pensés qui facilite la féminité pendant les traitements et permet de rester coquettes sans prise de tête.

Comme il ne devait pas y avoir de frontière entre confort et esthétique, j’ai conçu des turbans de chimio comme de véritables accessoires de mode fun, colorés, mais néanmoins adaptés, pratiques et confortables, dans le but de nous simplifier cette étape si particulière.

Découvrez son témoignage ci-dessous :