Anne-Marie : “La maladie, c’est comme un ouragan et derrière tout ça, il y a un beau ciel bleu”

Touchée par un cancer du sein en 2013, puis par un cancer de la parotide en 2015, Anne-Marie découvre la difficulté de faire face à la maladie. Elle crée en 2015 l’association SOS Féeminité dans le but d’aider les femmes en situation de précarité à se procurer une perruque.

Touchée par un cancer du sein en 2013, Anne-Marie fait face à cette terrible épreuve. Les traitements, les chimiothérapies la privent de ses cheveux. Un moment qui fut très compliqué nous dit-elle.

La perte de mes cheveux, je l’ai très mal vécu. J’ai tout mis en oeuvre pour me procurer une perruque le plus rapidement possible. J’avais les cheveux très longs et je voulais une perruque qui allait me ressembler. Quand j’ai vu les prix, j’ai compris que ça n’allait pas être possible.

À la suite de ce constat, Anne-Marie décide de créer en 2015 l’association SOS Féeminité dans le but d’aider les femmes en situation de précarité à se procurer une perruque.

J’avais cette envie d’aider les femmes en situation de précarité.

À ce jour, l’association SoS Féeminité a aidé plus de 100 femmes dans toute la France.  

Elle nous raconte cette aventure, écoutez…

Les questions/réponses d’Anne-Marie…